lundi 1 septembre 2008

Le vêtement américain a posé un pied sur Mars

Ou le cas du leggings lamé American Apparel et de ses prédecesseurs

Il y a une silhouette Isabel Marant qui m'a longtemps hantée, plus précisément un souvenir de longues jambes noires lustrées...Amazone de l'espace, écuyère perverse, c'était il y a bien longtemps. A l'autome-hiver 2003-2004 précisément.

Oui mais voilà: je n'ai jamais oublié.
(NB: Isabel Marant est mon gourou - ceci étant posé vous savez tout de moi ou presque)

Ce fuseau qui constituait pour ainsi dire le bas officiel de toute la collection, je sais toujours pas ce qui m'a retenue de l'acheter ce jour béni (ou pas - justement) où il s'est trouvé sur mon chemin à un prix tellement dérisoire que j'ai cru à une plaisanterie.

Enfin si, je sais: le fait que je ne pourrai jamais faire passer mes jambes pour des bras (niveau largeur s'entend, pas parce qu'elles commencent aux aisselles) ce qui est, reconnaissons-le, la condition sine qua non pour porter ce genre de choses...

Puis j'ai eu des rechutes...Barbara Bui, Hussein Chalayan (Hiver 07) ...tous étaient là pour me rappeler l'existence de ce fatal concept.

Aujourd'hui, ma vieille obsession resurgit à la vue des sublimes silhouettes Haider Ackermann ou Rick Owens (dits aussi Vice-Gourou et Gourou-suppléant)

Confirmation que ça ne m'est pas passé après tant d'années. On appellera donc cela une obsession, si vous êtes d'accord.

Serait-ce l'initiative de l'influente Kate Moss de mettre ses cuisses de poulette sous blister, le fuseau de l'espace est enfin sorti de son vaisseau pour atterrir dans nos contrées.

Et c'est le bon vieux American Apparel qui se charge officiellement de la distribution aux terriennes.

J'ai toujours pas des "jambes-bras", certes, mais la bonne surprise c'est que le coté lustré galbe la jambe. Finalement, avec la bonne paire de pompes, ça ferait presque la blague...

Sauf que, sauf que.

Vous pensez quand même pas que, hop, l'affaire est jouée? Vous pensez quand même pas que je pense à ça depuis 2003 pour des prunes? Of course not.

Ben voilà: j'ai une perversion: porté trop long jusqu'à mi-pieds, associé à un gros blouson, je suis en un instant transportée par la magie intersidérale, en 2003, sur un certain podium de ma Marante copine...

Photos: style.com, vogue.fr, American Apparel

5 commentaires:

lobbiaz a dit…

Ouais, tu pourrais "definitely" mettre ça !

Moi, en tout cas, je prends la tof !

Je voulais insérer la photo de tes jambes ici mais on peut pas le faire... trop de acheteumeuleuh tue le acheteumeuleuh !

handmade jewelry a dit…

Very good!

江苏互联星空棋牌游戏中心 a dit…

Very rich and interesting articles, good BLOG!

sticker a dit…

louis vuitton handbag
louis vuitton handbags
vuitton
louis vuitton bags
louis vuitton bag

Farming Net a dit…

It seems a little more than I need to check the information, because I was thinking: Why does not my GLOG these things!
fishing net