jeudi 2 février 2012

Le fantasme et la réalité (2)

Suite à mon dernier billet,  je me suis dit que c’était le moment d’évoquer un autre fantasme vestimentaire nuisible : le fantasme vestimentaire du lookbook (ou catalogue, quand on parle normalement)

Bon, déjà, oui la fille qui porte les fringues sur le lookbook a 15 cm de plus que la moyenne de nous toutes (et si ce n’était que ça). Forcément, ça tombe pas pareil. Mais bon, ça c’est un présupposé qu’on a fini par intégrer.

En revanche, la fringue, elle, on s’attend à ce que ça soit la même qu’on voit et qu’on achète (si on l’achète).

Eh bien, non. Ce n’est pas la même.

J’appelle Zara à la barre :



Vous voyez ce que je veux dire ? La chemise à imprimé fleuri : dark, classieuse, insolente. Une esquisse de William Morris qui caresse votre peau. Vous voyez le lookbook, vous la voulez.

Ensuite vous allez sur l’eshop, et là, émanation du rayon tapisseries de Saint Maclou, étrangement vous la voulez plus. Ou plutôt, si, vous la voulez, parce que vous espérez qu’elle ravivera cette flamme, ce désir total auquel sa copine en mieux vous a fait goûter. (c’est pas gagné)

Même topo avec ce fameux pull bordeaux du même Zara :


A ma gauche : maille dense presque satinée, couleur profonde d'un bourgogne dans lequel vous avez inexplicablement et instantanément envie de vous noyer jusqu’à l’ivresse.

A ma droite : un pull à torsades en acrylique bordeaux.

Alors attention. Je ne dis pas que ces vêtements sont affreux  « en vrai ». Pas mal de filles sur la blogo ont porté ce pull, et il est loin d’être vilain. Le chemisier, je l’ai vu et essayé en boutique, il n’y avait pas de quoi partir en courant.

Mais tous deux valent quelques dizaines d’euros, et sont tout simplement à la hauteur de leur prix (qualité et matière à l’avenant), ni plus ni moins. Ce qui confirme qu’il y a effectivement un monde entre le vêtement du lookbook et celui que vous trouvez sur le cintre.

Il est évident que les marques qui présentent leurs fringues seraient juste un peu stupides si elles ne cherchaient pas à mettre en valeur leurs collections.

Mais moi je me dis que je serais juste un peu stupide si je continuais à me fier à leurs lookbooks.

4 commentaires:

Balibulle a dit…

Et j'ajoute le bien connu (et qui nous a tant fait souffrir) : "je mets dans mon lookbook des fringues que je ne commercialiserai pas, hahahaha !!" (ouais Topshop, je te parle)

Marina, dite Maï a dit…

Mais oui! ça mérite un "fantasme et réalité N°3" !

Anonyme a dit…

C'est étrange parceque moi je l'ai le pull et il est exactement comme dans le lookbook! :s

Marina a dit…

Ah oui, non moi j'ai vraiment pas du tout aimé le rendu en vrai, la couleur était mille fois moins profonde, et la maille gavée d'acrylique... :/ En ce qui me concerne, je l'ai laissé en rayon sans regrets...