mardi 29 mai 2012

Une faiblesse bleue


 
 

J'ai vraiment eu envie de résister. En voyant ce teddy pour la première fois, entre les pages de Vogue (vous voyez comme je m'en souviens encore?) mon cœur s'est arrêté (pas suffisamment longtemps pour mettre ma vie en péril toutefois).

Mais au-delà de son côté un peu trop "it-pièce", son prix à lui seul (500€) valait et justifiait pleinement la résistance, en fait.



Et l'adorable (gentille, compréhensive, patiente...) vendeuse se souvient sans doute mieux que moi encore de mes tergiversations sans fin.



Non, je ne trouvais rien à lui redire, juste un gros point noir en plein milieu de l'étiquette de prix.
500€, c'était au-delà de mes forces (forces que l'on peut également désigner par "capacités de financement")




Et puis, une nuée de pièces d'occase a fleuri à gauche à droite. Je sais pas ce qui s'est passé mais j'ai trouvé le mien, quelques semaines plus tard, 30% moins cher, en très bon état.

Teddy sequins: IRO
Short et escarpins: Isabel Marant
T-Shirt: Monoprix
Ceinture: Les Prairies de Paris
Sac: Jérome Dreyfuss
Manchettes: Assad Mounser


Voilà, lui et moi on se kiffe, et on remercie le hasard (forcé) de nous avoir mis sur la route l'un de l'autre...

8 commentaires:

Laetitia a dit…

La bonne affaire tu veux dire!!! Moi c'est la veste Yulli de l'année dernière qui me hante... mon son prix m'avait vite calmée aussi... En tout cas, un look parfait comme à ton habitude! Bisous ma jolie Marina ;)

Balibulle a dit…

paillettes bleues + coton (ou lin ?) kaki = total bliss

marie a dit…

Tu la porte super bien (en tout cas de manière bien différente de ce que l'on voit) et c'est fort beau. belle association.

The Bleachy Post a dit…

Beau ! Avec ce short et cette ceinture les sequins sont moins tape à l'oeil, super bonne idée.

Mency a dit…

Il est tellement tellement beau! quelle belle acquisition!

ZazieZwing a dit…

Ha oui, 500 euros quand même. Mais il vaut vraiment le coup. Superbe.

Miss Nahn a dit…

Ah mon dieu ce blouson. Désiré, attendu, essayé... et reposé tant il ne m'allait pas, j'en aurais pleuré!
La même coupe que mon doré de l'année dernière (sans commentaire) aurait été parfait et j'aurais fait sauté mon PEL pour lui. Mais IRO a fait ami-ami avec mon banquier semble-t-il. Les chiens, je les hais!

Mais le voir si bien porté, dans une association si parfaite, et bien ça me console, je suis contente de le voir ainsi. Tu nous le remontreras, hein? ;-)

Marjory. a dit…

Très belle tenue :)