lundi 9 juillet 2012

Sous le soleil, exactement




J'espère ne pas passer pour indélicate vis à vis de celles qui n'ont pas encore vu un vrai soleil d'été cette année ( = les parisiennes et celles plus au nord qui ne sont pas parties, si j'ai compris quelque chose à la météo que je ne suis pas ) mais voilà c'est un fait: ici à New York l'été bat son plein.

Et à vrai dire, c'est (le revers de la médaille) carrément la canicule, en fait. Les températures oscillent entre 30 et 40°C. En pleine ville c'est pas glamourissime.

 


D'ailleurs, ici la clim est de rigueur absolument partout et quand on met la clim, c'est plutôt à fond qu'avec modération (l'un des grands mystères de la culture américaine)

Donc, paradoxalement, plus il faut chaud, plus il est important de prévoir de quoi se couvrir pour les passages en intérieur (métro, bus, resto, boutique, musée...vraiment "absolument partout", quoi) où ça pèle littéralement sa race (je crois pas exagérer en évaluant à 18°C le réglage du thermostat)

Robe Antik Batik
Gilet Vanessa Bruno Athé
Sandales Ioannis
Colliers et Bracelets Isabel Marant
Bagues : Corpus Christi, Les Bijoux de Sophie et solitaire en zyrconium vintage
Sac Givenchy

Cette robe, c'est une longue histoire: elle est de l'été dernier, je l'avais repérée pendant la collection et achetée en soldes, puis portée et portée jusqu'à plus soif.

J'adore tout dans cette robe: sa fluidité, sa légèreté, ses plumetis, ses volants et son encolure boutonnée qui font un buste gracieux.

En passant au Bon Marché il y a quelques jours, j'en aperçois tout une rangée sur un portant. Et m'étonnant de la réapparition de ce modèle, je me félicite intérieurement d'être l'heureuse possesseuse* d'une si jolie pièce.



Eh bien l'après-midi même, trop contente de la ressortir pour la balancer dans mon désormais officiel carton de tri sélectif, bam une tache de thé (un comble, pour quelqu'un ayant horreur du thé)

Impossible à récupérer, évidemment, j'ai couru ventre à terre me racheter la même.

Il en restait UNE.



Et devinez qui j'ai sorti en premier de la valise à l'arrivée ?



Ma robe phénix.

(* le correcteur orthographique qui persiste à me corriger possesseuse en possesseur => la possession est supposée muter les ovaires en testicules ou quoi ? )


EDIT : C'est Ayalee qui a remporté la paire de lunettes PKL du 27 juin. Tout n'est pas perdu pour les autres...revenez vite! 

9 commentaires:

valentina a dit…

j'adore la robe, le sac et le mélange de blanc couplé à collier et bracelet un sans faute
je découvre ton blog, j'aime !
http://valentinafalls.com

Khia a dit…

Je comprend ton engouement pour ta robe! Elle est très belle!
Et pour cette histoire de clim, comme je te comprend, ils sont trop excessifs!!
Xo

marie a dit…

Tu as bien au raison de courir acheter une autre, car elle est super belle. Bon, c'est râlant, mais quand on aime. Totalement d'accord avec toi; l'été à NY, il faut prévoir un cardigan car ça caille dans les magasins et les restos (un comble, revenir avec un refroidissement).

Laure a dit…

toujours aussi jolie!
j'adore!
bonnes vacances à NY

http://beacat.blogspot.fr

Balibulle a dit…

Autant de bol... Pour moi c'est ça qui explique l'épisode CDC/Theory, la roue a dû tourner !

Nunu a dit…

Ah mais bravo pour la pose avec le gilet dehors ^^ mais c'est vrai, entre 18° et 40°, un coup à choper une climacution (bon non ça n'existe pas mais tu vois l'idée, le choc thermique par la clim ;-) )

Muse a dit…

Tu as eu du bol sur ce coup là! Mais je comprends ton amour pour cette robe; elle est vraiment très belle et pleine de délicats détails!
Et quelle chance d'être à NY; un vrai rêve pour moi que j'espère concrétiser un jour!!
Je te souhaite de très bonnes vacances!
Bisous

Marina a dit…

@ Valentina: moi aussi je connais ton blog, tu es une grande fan d'Isabel Marant, comme moi... ^^!

@ Khia: oui, tout est poussé à l'excès, moi qui croyais être une personne volontiers excessive, finalement, je suis en fait d'une modération excessive!

@ Nunu: je me fais toujours la réflexion,mou aussi: c'est pas top pour nos petits organismes ces changements hyper-brutaux...

@ Les autres: merci !

Lallou a dit…

Je suis jalouuuuuse ! L'été se fait attendre ici, mais les nanas les plus courageuses (non non ce ne sont pas des londoniennes mais bien des parisiennes) ont bravé la frisquette pour enfiler une petite robe sexy, avec une veste bien entendu. Et quelle merveilleuse invention que le collant-chair !!!

www.lallou.com